Mars 2018, opération après Cpap masques plaintes

Ocke J.Harrsen, Allemagne

Un grave syndrome d'apnées obstructives du sommeil m'a été diagnostiqué en 2016, après des années de problèmes, incluant la pression artérielle nocturne, des troubles du sommeil, de la fatigue diurne et, dernièrement, de l'arythmie cardiaque. La polysomnographie a révélé un SAOS ayant lieu principalement pendant le sommeil paradoxal. En raison de cette spécificité, on m'a soumis à une thérapie CPAP. Pendant plus d'une année, j'ai utilisé le masque de manière sérieuse et disciplinée, malgré un grand nombre de difficultés : nécessité de fréquemment modifier la position du masque pendant la nuit (j'ai essayé plusieurs modèles), gonflement des muqueuses nasales, lèvres, bouche et nez secs (malgré l'utilisation d'un humidificateur), fréquentes conjonctivites. En outre, j'étais très fatigué et somnolent dans la journée, j'avais des difficultés de concentration et d'attention, de l'hypertension (particulièrement pendant la nuit) malgré les médicaments, le fréquent besoin d'uriner la nuit, mon ventre était fortement ballonné et le moindre effort m'essoufflait. Le plus accablant, c'était la fatigue constante, les cauchemars et les angoisses. Cauchemars et angoisses me stressaient, me faisaient toujours plus retarder le moment d'aller au lit, par peur. Chaque matin, j'avais l'impression de ne pas avoir dormi du tout. Mon état mental s'est détérioré, à tel point que j'ai fini par être dépressif. Une telle diminution de ma qualité de vie sur la durée n'était plus tolérable. 

Mère satisfaite du traitement médical de son fils (23 ans)

Mars 2017, Marcel Malz, Bielefeld, Allemagne :

Pendant des années, notre fils Marcel (23 ans) a souffert de fatigue, de manque d'énergie et de motivation… nous avons consulté d'innombrables médecins, avons fait faire des analyses sanguines qui n'ont rien donné, des traitements par des naturopathes, le tout sans amélioration notable ! On nous disait souvent : « Il a grandi trop vite ». D'accord, il mesure 1,96m, mais il avait depuis longtemps fini sa croissance et il allait de plus en plus mal.

Janvier 2017, témoignage patient, 4 mois après l'opération

Tim L. de Düsseldorf en Allemagne

 

Tout a commencé en 2012, quand je me réveillais fatigué le matin, ayant pourtant dormi plus qu'assez. Durant des mois, il me fut difficile de travailler efficacement toute la journée, d'être motivé pour faire du sport ou d'autres activités.
Après avoir effectué un contrôle complet, mon médecin traitant m'a envoyé dans un laboratoire du sommeil. Là, ils ont constaté de nombreux arrêts respiratoires. À la suite de quoi, j'ai commencé à utiliser un masque respiratoire pour la nuit.
Certains trouvent peut-être cela supportable, de devoir porter un masque pour dormir, chaque nuit, pour le reste de sa vie. Moi, le masque m'a énormément gêné pour dormir.

Décembre 2016, une fille raconte l'expérience de son père

Madame Wafae El Otmani, Maroc.

Ma famille et moi-même étions à Zurich pour un mois, afin que mon père puisse se faire opérer pour guérir de son syndrome d'apnée du sommeil. Le Professeur Sailer et son équipe exceptionnelle ont réalisé l'avancée des deux maxillaires.

Sept mois avant l'opération, mon père a passé une polysomnographie parce qu'il était toujours fatigué et ronflait. On lui a diagnostiqué un syndrome sévère d'apnée du sommeil (45 par heure).

Remerciements d'un collègue, décembre 2016

Très cher Professeur Sailer

Grâce à votre formation à Zurich, je suis devenu un grand spécialiste de la chirurgie maxillo-faciale, célèbre, en Corée, pour la chirurgie de l'articulation temporo-mandibulaire et orthognatique. Je vous suis très reconnaissant pour l'aide que vous m'avez apportée.

Je vous souhaite, ainsi qu'à votre femme, une heureuse année 2017, et de rester en bonne santé aussi longtemps que possible.

Cordialement

Soon Jung HWANG.


Soon Jung HWANG MD DDS
Professeur, Dept. of Oral and Maxillofacial Surgery
Directeur, Center for Orthognathic surgery
Directeur, Maxillofacial Deformity Clinic
Seoul National University Dental Hospital
School of Dentistry, Seoul National University
28 Yeongeon-dong, Jongro-gu
Seoul, 110-768 Korea

1 an après l'opération

En octobre 2016, Ben J.F écrit d'Allemagne

 

Fin 2015, j'ai été opéré selon la méthode rotation advancement, car mon insuffisance respiratoire ne me permettait presque plus de dormir et je ne trouvais aucun soulagement. La cause de mes problèmes était une mâchoire trop petite. Cela provoquait un rétrécissement au niveau de ma gorge. L'opération proposée par le Professeur Sailer devait éliminer le rétrécissement sans modifier ma mâchoire ni me défigurer. 

Une patiente raconte son expérience avant et après son opération d'août 2016

Madame Madeleine Bovet, Suisse

"Plusieurs crises de toux d'irritation par jour, fatigue, épuisement et gros problèmes de sommeil m'ont conduit en 2014 à chercher une explication auprès des médecins.

Témoignage d'un patient en novembre 2016

M. D. d'Aarau, Suisse

 

Un an et demi environ après l'opération, je peux non seulement dire que les apnées du sommeil ont disparu, mais aussi que cela a complètement changé ma vie.

 

Je peux enfin dormir profondément et sans interruption toute la nuit, sans masque et sans ronfler.

 

 

 

Témoignage d'un patient 1 mois après l'opération, février 2016

Témoignage de monsieur Dubbert

« Quand je suis revenu à la maison en 2012 avec un nouvel appareil CPAP après un séjour dans un laboratoire du sommeil, ma femme et moi avons de nouveau pu vivre agréablement. Grâce à un sommeil calme et m'apportant suffisamment d'oxygène, je me réveillais reposé et plein d'initiative tous les matins.

Néanmoins, cette période n'a duré que 6 mois exactement, 

Vidéo du déroulement de traitement de l'apnée du sommeil, avant et après l'opération

Monsieur Christof Küenzi a réalisé un enregistrement vidéo en trois parties sur le processus de guérison de son syndrome d'apnées du sommeil. Regardez d'abord le traitement terminé en décembre 2015. Tout le déroulement du traitement avant et après son opération est visible dans le retour en arrière.

Témoignage patient M. H.

« Je m'appelle Klaus Gattermann, j'ai 47 ans, je suis marié et j'ai deux enfants. Je travaille comme développeur de projet freelance dans l'immobilier, j'emploie 15 collaborateurs et j'habite en Allemagne dans la belle ville de Braunschweig, en Basse-Saxe.

Après l'opération de l'apnée du sommeil, décembre 2015

Monsieur M. Bujara, Allemagne, voir photo

Mes symptômes et comment j'ai cherché à y voir plus clair

« Il y a environ 2 ans, ma compagne m'a fait remarquer pour la première fois qu'elle s'était aperçue qu'outre mes ronflements habituels, j'avais des arrêts respiratoires longs et fréquents pendant la nuit. Malheureusement, j'ai commencé par ignorer ce problème. Je n'avais pas conscience qu'il pouvait s'agir d'un syndrome d'apnées du sommeil aux lourdes conséquences sur ma santé.

La fatigue chronique et de dangereux micro-endormissements au volant me posaient de gros problèmes. Je me demandais pourquoi je devais me rendre aux toilettes 4 à 5 fois par nuit, et pourquoi j'étais en sueur, même en hiver dans une chambre froide. Ce n'est que plus tard que j'ai appris qu'il s'agissaient d'indices évoquant un syndrome d'apnées du sommeil.

Résultat à long terme après 12 ans, janvier 2016

Lettre de Monsieur Heinz Nipp d'Allemagne

 

« Cher Professeur Sailer,

 

Voilà maintenant 12 ans que vous m'avez opéré de l'apnée du sommeil. Mille merci pour vos bons conseils et votre excellente opération.  

Interview d'une patiente, mai 2015

Madame Freudenstein d'Allemagne, trois mois après l'opération de l'apnée du sommeil

Comment vous sentez-vous aujourd'hui, quelques mois après l'opération ? 

« Je me sens en forme, reposée et enthousiaste. Je travaille de nouveau avec plaisir. Maintenant, 3 mois après l'opération, je peux à nouveau utiliser ma mâchoire normalement. Il faut juste que mes muscles se réhabituent à mâcher, après avoir été mis au repos pendant des semaines. Depuis l'opération, je n'ai plus de migraines. Je n'ai plus besoin de prendre mes médicaments pour l'hypertension. Mon bien-être général s'est amélioré, aussi parce que j'ai perdu 8 kg grâce à l'opération. »

Un patient désespéré prie la caisse de prendre en charge les frais, avril 2016

Suisse

 

Diagnostic du laboratoire du sommeil 

 

« Cher Professeur Sailer,

 

Tout d'abord je voudrais vous remercier chaleureusement pour m'avoir mis sur le bon chemin. Avec le diagnostic du laboratoire du sommeil, j'ai eu pas mal de choses à digérer ces derniers jours.

Interview d'un patient en février 2014

Monsieur W. d'Allemagne a répondu à nos questions trois mois après l'opération

1. Pourquoi avez-vous décidé de vous faire opérer de l'apnée du sommeil ?

« Parce que seule une opération permet de guérir de ce syndrome et d'améliorer la qualité de vie prodigieusement et durablement. »

Résultats à long terme chez le patient C. B. d'Allemagne

« Cher Professeur Sailer,

 

Voilà maintenant cinq ans qu'a eu lieu mon opération de la mâchoire. Cette période a été marquée par une amélioration considérable de ma qualité de vie. Pas un jour ne passe sans que je ne me réjouisse du résultat de votre travail. Je me sens beaucoup plus en forme le matin, et je suis plus concentré et détendu pendant la journée. J'aimerais encore une fois vous remercier de tout cœur pour cet excellent résultat. Cordialement,

 

Christian B. »

Échange d'expérience entre deux patients

« Cher monsieur Urs Fäh, Vous avez subi une opération et j'aimerais vous poser quelques questions à ce sujet. Je souffre depuis des années du syndrome d'apnées du sommeil et de tous les effets secondaires qui y sont liés. Comme je n'arrive pas à m'habituer au masque respiratoire, j'aimerais également me faire opérer. 

 

1. Quand avez-vous subi l'intervention ?

 

2. Est-ce douloureux ?

 

3. L'opération et la convalescence se sont-elles déroulées comme elles sont décrites dans la brochure ?

 

4. Aviez-vous une tension artérielle élevée ? Celle-ci est-elle maintenant revenue à la normale ?

 

4. Dormez-vous maintenant toute la nuit ?

 

5. Comment vous sentez-vous après vous être levé et pendant la journée ?

 

6. Êtes-vous de nouveau aussi endurant qu'avant ?

 

7. Comment votre entourage a-t-il réagit au changement de votre visage ? 

 

En vous remerciant d'avance. »

Questions d'une patiente sur l'expérience d'une patiente déjà guérie

Madame Joss de Suisse, voir photo

 

« Bonjour madame Joss,
Je vous contacte à propos de l'opération « Rotation Advancement » du Professeur Sailer. J'aimerais subir cette intervention car je souffre d'apnées du sommeil, et je voudrais vous demander comment vous avez vécu l'opération. »

Témoignage du patient Monsieur Ziegler

Monsieur Jost Ziegler de Suisse

Comment avez-vous découvert que vous souffriez du syndrome d'apnées du sommeil ?

« Je ne me sentais jamais reposé le matin. Je devais toujours respirer très fort et lourdement, et me sentais toujours fortement essoufflé en pratiquant des activités sportives comme la course à pied, la natation, le yoga etc. »

Témoignage du patient Monsieur H. Müller, Zurich

« Incroyable, je me suis fait opérer le 12 janvier. Je suis à la maison depuis le 17 janvier et ma convalescence se déroule comme souhaitée et en grande partie sans douleur. J'ai très vite pu ressentir les effets positifs de l'opération du syndrome d'apnées du sommeil. Un véritable miracle de la médecine. Une opération réalisée à la perfection par le Professeur Sailer. Après des mois d'examens et de consultations, j'ai décidé de subir cette opération de la mâchoire. La somnolence diurne, un sommeil de mauvaise qualité et les ronflements ont été les facteurs décisifs pour moi. Après tous les examens, le sous-approvisionnement en oxygène sanguin, un nombre trop élevé d'apnées du sommeil par heure et le risque d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus cardiaque rendaient l'opération nécessaire. Je ne pourrai jamais assez remercier le Professeur Sailer. Sa cordialité contagieuse, sa compétence hors pair, son énorme force de création et de motivation. Je me suis toujours senti parfaitement pris en charge, également par sa super équipe.

Je souhaite une excellente continuation au Professeur Sailer. 

H. Müller »

Divers témoignages de patients

Ce qu'en disent les patients

« Aucun autre traitement ne m'avait libéré du masque jusqu'à présent. »

« J'étais convaincu que je devrais porter le masque respiratoire toute ma vie. »

« Enfin guéri. C'est comme une nouvelle vie, sans ronfler et sans masque respiratoire. »

« Masque respiratoire, orthèses dentaires, opération du pharynx, j'avais déjà tout essayé et rien n'a aidé jusqu'à ce que je me décide pour ce traitement. »

« Je ne voulais plus vivre avec le masque respiratoire. »

« À présent, nous pouvons enfin avoir de nouveau un sommeil réparateur tous les deux. »